L’île sous la mer / Isabel Allende

ilesouslamer

Zarité, dite Tété, est éprise de liberté.
Quel paradoxe, quand on est métisse à Saint-Domingue au 18ième siècle.
En 1770, à 9 ans, elle est vendue comme esclave à Toulouse Valmorain, riche propriétaire d’une plantation de canne à sucre.
Le roman relate son histoire et en parallèle l’histoire de cette colonie française, où les rapports entre maîtres et esclaves semblent immuables.
Pourtant un vent d’émancipation souffle…
Belle fresque historique.
Les personnages sont attachants et pas trop manichéens.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s